Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

-Un article écrit par Yvette Reine Nzaba du www.adiac-congo.com

_Les travaux du 23e sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA) se sont ouverts le 20 juin à Malabo en Guinée-Équatoriale. L’objectif est d’amorcer une transformation de l’agriculture africaine pour qu’elle puisse saisir les opportunités, afin d’aboutir à une croissance inclusive et à un développement durable

Après un premier sommet annuel sur le thème « Transformer l’agriculture en Afrique : saisir les opportunités pour une croissance inclusive et un développement durable », le sommet de Malabo a pour thème : « L’Agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique ». Mais les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine aborderont principalement les crises en Afrique, en RCA et au Nigeria frappé par Boko Haram, les risques de contamination en Afrique centrale et Afrique de l’Ouest, la menace du terrorisme dans le Sahel et le Soudan du Sud en proie à l’insurrection.

À cette occasion, la présidente de la commission de l’UA, Dlamini Zuma, a mis en garde les pays membres face à la menace de plus en plus grande du terrorisme, de l’extrémisme et des attaques sur les populations civiles innocentes. Au niveau des représentants permanents, les réunions préparatoires ont débuté ce lundi 23 juin. Elles s’inscrivent dans le cadre de la 28e session ordinaire des représentants permanents des pays de l’UA. Ces derniers débattront des questions inscrites à l’ordre du jour du 23e sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’UA, précise un communiqué de l’Union Africaine.

Les représentants permanents examineront également les documents de travail à soumettre pour adoption au conseil exécutif de l’UA. La deuxième étape des réunions préparatoires sera marquée par la tenue de la 25e session ordinaire du conseil exécutif, consacrée essentiellement à l’adoption des documents présentés par les représentants permanents.

Les chefs d’État et de gouvernement de l’UA ont institué l’année 2014, Année de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, dans le cadre du 10e anniversaire de l’adoption du programme africain global de développement agricole, lors de la 22e session ordinaire de la conférence de l’UA tenue en janvier dernier à Addis-Abeba.

Signalons aussi que, l’Union africaine vient de lever les sanctions à l’encontre de la Guinée-Bissau, imposées à la suite du coup d’État de 2012, a annoncé le représentant de l’organisation à Bissau, Ovidio Pequeno. « La Guinée-Bissau peut participer désormais à toutes les réunions des divers organes de l’Union africaine », a expliqué le diplomate. Cette décision a été prise à la suite des élections générales qui ont récemment eu lieu en Guinée-Bissau, et qui marquent le retour à une vie politique normale.

Yvette Reine Nzaba
http://www.adiac-congo.com/content/afrique-lunion-africaine-planche-sur-la-modernisation-de-lagriculture-15829

 

Tag(s) : #Union Africaine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :