Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Darchari MIKIDACHE, président du CEEC

 

Dans les pays africains, produire et consommer doivent être encouragés par la mise en œuvre d'un programme pluriannuel comportant des mesures spécifiques afin de  créer des emplois, contribuer à la sécurité alimentaire et réduire la pauvreté dans les pays africains notamment  dans les Pays les Moins Avancés (PMA) notamment aux Comores où 45% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

 Le développement du secteur privé est à encourager car il est source de création d'emplois stables, de ressources publiques pour l’État et de richesses nationales. Le secteur privé qui mérite le soutien des autorités publiques  est celui qui emploie de la main d’œuvre locale, qui exporte des produits nationaux et transformés localement, et qui valorise et transforme les produits agricoles locaux. Il est temps de mener une véritable politique économique à la fois stimulante pour les productions "MADE IN AFRICA" comme "Made In Comores" par exemple avec une politique progressive de substitution des importations par des produits locaux. Produire et consommer local doit devenir un réflexe naturel et patriotique. Toutes les initiatives de création de richesses locales sont à encourager à condition de créer de la vraie valeur ajoutée. Les investissements tendant à moderniser les appareils productifs nationaux à commencer par la modernisation de l'agriculture,  la mise en place d’énergies alternatives et complémentaires à l’électricité ou en finançant des projets de construction d'infrastructures de base durables et structurants pour les économies  africaines sont à encourager. L'Union africaine devrait se  doter d'un fonds  d'investissement continental pour contribuer  aux financements des projets d'investissements structurants et des politiques facilitant la transformation des économies africaines.

La mise en place d'un vaste marché unifié au sein du contient africain devra être intégrée dans cette stratégie de développement  économique de l'Afrique. La souveraineté économique du continent africain passe par une mutualisation des ressources financières, humaines, naturelles et intellectuelles des pays membres de l'Union africaine. Les populations africaines doivent pouvoir bénéficier desn retombées positives de ces actions politiques et économiques notamment en tant de création d'emplois dignes, de reduction de la pauvreté et de la faim.

Darchari MIKIDACHE

Président du Cercle des Economistes et des Experts Comoriens (CEEC)

http://ceec-comores.over-bog.com

Twitter : @MDarchari

https://www.facebook.com/egalitedeschancespourtous

 

 

Produire et consommer local sont à encourager pour le développement de l'Afrique

Produire et consommer local sont à encourager pour le développement de l'Afrique

Tag(s) : #POLITIQUES UNION AFRICAINE

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :