Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par    Joël Té-Léssia
Selon un rapport de la Banque mondiale, "les envois de fonds officiellement comptabilisés" vers les pays en développement devraient atteindre 435 milliards de dollars en 2014, soit une hausse de 5 % par rapport à 2013.
Extrait du rapport 

  Par    Joël Té-Léssia sur Jeune Afrique Economie

Selon la dernière édition de la note d'information de la Banque mondiale sur les migrations et le développement, publiée le 06 octobre, "les envois de fonds officiellement comptabilisés" vers les pays en développement devraient atteindre 435 milliards de dollars en 2014, soit une hausse de 5 % par rapport à 2013. Une progression supérieure à la hausse de 3,4 % enregistrée en 2013, et qui s'explique en grande partie par l'essor des flux à destination de l'Asie et de l'Amérique latine.

Dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, ces envois de fonds one devraient connaître qu'une croissance modérée de 2,9 % cette année pour atteindre 51 milliards de dollars, et augmenter de 4 % en 2015 pour atteindre 53 milliards de dollars. Une "dépression" liée à "la crise économique persistante et aux taux de chômage élevés en Europe", estime l'institution basée à Washington. Les transferts vers l'Afrique subsaharienne devraient eux atteindre 33 milliards de dollars cette année (+3,2 %) et 34 milliards de dollars en 2015 (+5 %).


Principaux destinataires


L'Inde et la Chine occupent de loin les premiers rangs des pays destinataires des fonds, avec un volume estimé respectivement à 71 et 64 milliards de dollars pour 2014.
En Afrique, les plus gros bénéficiaires sont le Nigéria (21 milliards de dollars), l'Égypte (18 milliards), le Maroc (6,8 milliards), la Tunisie (2,4 milliards), l'Algérie (2,1 milliards), le Sénégal (1,7 milliard), le Kenya (1,5 milliard), l'Afrique du Sud et l'Ouganda (1 milliard), le Mali (800 millions de dollars).


En pourcentage du PIB (2013), les principaux pays destinataires en Afrique sont le Lesotho (24,4 %), la Gambie (20 %), le Libéria (18 %), le Sénégal (10,7 %), le Cap-Vert (9,3 %), Comores (9 %), le Togo (7,8 %), Sao-Tomé-et-Principe (7,4 %), le Mali (7,2 %) et la Guinée-Bissau (5,3 %).

source: jeue Afrique économie

Lien : http://economie.jeuneafrique.com/index.php?option=com_content&view=article&id=23250

 

Transferts de migrants : les pays africains les mieux lotis en 2014 sont..
Tag(s) : #DIASPORA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :