Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emploi: en 2019, 219 millions de personnes seront au chômage

Un article de la Rédaction du site web www.afriqueinside.com
Les chiffres de l’Organisation mondiale du travail viennent de tomber et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils sont très pessimistes. Le chômage devrait poursuivre sa hausse dans le monde durant les quatre prochaines années.

Ce sont des prévisions très sombres qu’a édité l’Organisation internationale du travail, l’OIT. Selon le rapport qui a été publié à Genève en Suisse, le chômage devrait poursuivre sa hausse au niveau mondial pendant au moins quatre ans. Ces chiffres sont très loin d’apporter des arguments à ceux qui affirment que l’économie mondiale connaitra une embellie dans les années à venir. Ces conclusions de l’OIT affirment qu’environ 219 millions de personnes seront sans emploi à la fin de la période. Guy Rider, qui dirige l’OIT s’est dit assez inquiet affirmant que la perte d’emplois qui a débuté en 2008 avec la crise ne devrait pas cesser avant la fin de la décennie.

Mais si ces chiffres sont très alarmants, ils cachent néanmoins de très grandes disparités et font apparaître à nouveau des inégalité persistantes qui tendent même à s’accroitre. Si au Etats-Unis, en Angleterre ou encore au Japon, la situation est en train de s’arranger très nettement, avec la création d’emplois, dans d’autres pays la baisse du chômage n’est pas prévue avant des années. En France par exemple, aucune embellie n’est prévue sur le front de l’emploi avant 2017 au minimum. Pire, du côté de l’Allemagne dont l’économie et la flexibilité salariale ont toujours été vantées, on s’attend à une hausse, pour atteindre les 5%. Selon l’OIT, les politiques d’austérité sont en partie responsables de la situation. Une critique à peine voilée à l’encontre du FMI qui avait encouragé les pays de l’Union européenne à freiner les dépenses et à rembourser les déficits.

L’Afrique également touchée par le chômage

Du côté du continent la baisse du chômage risque d’être assez inégalitaire. Les pays pétroliers eux, directement touchés par la chute des cours, devraient voir s’accroitre le taux de personnes sans activité. L’Angola, le Nigeria ou encore l’Algérie devront faire face à un fort ralentissement économique qui de fait impactera directement l’emploi. L’autre problématique pour ces pays là, mais également pour d’autres, est la forte démographie qui a des conséquences très fortes et négatives sur ce domaine. Afin d’absorber les jeunes qui terminent leur cycle scolaire et arrivent sur le marché du travail, un certain nombre d’économies doivent connaître une croissance moyenne à forte. Pour le cas de l’Algérie par exemple, il faudrait au moins 6 à 7% de croissance annuelle, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui.

La population africaine qui est très jeunes continuera à être la première victime du chômage. La difficulté du continent reste également la très grande différence entre les chiffres officiels ou gouvernementaux qui tranchent avec la réalité sur le terrain. Malgré une hausse très importante de la croissance du continent, tout le monde ne bénéficiera pas des mêmes avantages en terme d’emploi.

Ce rapport de l’OIT intervient au lendemain d’une étude d’Oxfam qui a déjà provoqué la polémique. En 2016, le patrimoine des 1% les plus riches du monde dépassera la totalité des 99% restants. Des chiffres alarmants qui mettent en évidence une chose, les inégalités entre les pauvres et les riches n’ont jamais été aussi importantes.

La rédaction
SOURCE : http://afriqueinside.com/emploi-en-2019-219-millions-personnes-seront-au-chomage20012015/

Tag(s) : #Emploi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :