Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

D. MIKIDACHE, président du think tank "CEEC"

D. MIKIDACHE, président du think tank "CEEC"

"Innover, entreprendre et associer les concitoyens dans la mise en œuvre des réformes  en impliquant de nouvelles compétences et savoir-faire même issus de la diaspora constituent des gages indispensables pour permettre un changement de mentalité."

 

Par Darchari MIKIDACHE, président du think tank "CEEC", inspecteur des finances publiques


www.ceec-comores.com

 

Face à une situation de chômage qui touche plus de 45% de la population active comorienne, personne ne peut rester les bras croisés. Les Autorités publiques sont invitées à redoubler d'efforts pour mettre en place un programme national pour réduire la pauvreté et faciliter l'insertion dans la vie active des jeunes particulièrement touchés par le chômage. Plusieurs pistes sont possibles sans être exhaustif.

Sans justice digne de ce nom, point de développement viable pour le pays


L'exemplarité des responsables publics pour commencer est exemple. Il y a eu de distinguer les postes politiques des postes techniques. La politique de prévention et de lutte contre la corruption constitue bien entendu un passage obligé pour que les réformes publiques et sociales soient viables et durables.

Un casier judiciaire administratif pourrait être créé pour les faits actes des agents publics tout au long de sa carrière.

 

Reformer l'administration et placer les bonnes personnes aux bons postes

 

Il est crucial d'introduire de nouvelles compétences, de nouvelles personnes dans les administrations pour permettre à l'action publique d'être efficace et utile aux citoyens.

Cela commence bien entendu par une solution vitale et durable aux problèmes de délestage électrique par une meilleur gestion des ressources humaines, la limitation des pertes et fuites d'énergie et la mise en place d'un fonds de développement énergétique. Sans oublier une programme d'économie d'énergies avec la vente à faible prix d'appareils à faible consommation électrique. Les programmes d' énergies alternatives devront intensifiés pour faciliter la vie des opérateurs économiques, des touristes et des citoyens.

Il convient de faire venir au pays les talents partout où ils sont pour sortir du conservatisme. Il est essentiel de placer les bonnes compétences aux bons postes et d'introduire du savoir-faire nouveau dans les services. La sélection et les concours pour les postes techniques devront bien entendu devenir la règle pour les administrations publiques afin que celles-ci puissent disposer de nouveaux talents. Ce qui implique la mise en place d'un service national de formation et de mise à niveau des agents du secteur public.

 

L'innovation technologique au service du développement économique et de l'emploi

 

Innover, entreprendre et  associer les concitoyens dans la mise en œuvre des réformes en impliquant de nouvelles compétences et savoir-faire même issus de la diaspora constituent des gages indispensables pour permettre un changement de mentalité.

Il convient de ne pas exploser la masse salariale dans l'administration publique . Il est essentiel de développer le secteur privé en encourageant l'entrepreneuriat.

Il est primordial d'utiliser les Nouvelles technologies de l'Information pour permettre la réaction d'emplois pour les cadres et la jeunes dans des services variés (centre offshore, service clientèle délocalisé, télé-enseignement et télé-médecine, espace de networking et travail collaboratif etc.). Le débit Internet devra par conséquent être augmenté pour permettre la mise en œuvre d'une telle stratégie avec la fibre optique.

 

L'entrepreneuriat et l'enseignement professionnalisé au service de l'emploi des jeunes

 

L'esprit d'initiatives privées et les méthodes de gestion dans le cadre d'un programme national de l'entrepreneuriat pour permettre aux jeunes de créer leurs propres emplois devront être au cœur de l'enseignement éducatif dans les écoles secondaires que de l'enseignement supérieur public ou privé parallèlement au développement des enseignements techniques, professionnels et professionnalisés.

 

La volonté politique, la détermination, le travail d'équipe, la compétence, le patriotisme et une justice qui sanctionne jusqu'au bout constituent des ingrédients de base pour un véritable changement.


Darchari Mikidache


Economiste et fiscaliste

 

Contact : ceec.comores@gmail.com


www.ceec-comores.com

 

 

 

Tag(s) : #Economie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :