Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Darchari MIKIDACHE, président du think tank "CEEC" :"L'union faisant la force, la diaspora afriaine constitue une richesse potentielle de financement du développement africain".

Darchari MIKIDACHE, président du think tank "CEEC" :"L'union faisant la force, la diaspora afriaine constitue une richesse potentielle de financement du développement africain".

Par Xinhua - 15/07/2015

Les transferts de fonds des migrants et les investissements du secteur privé peuvent constituer des financements innovants en Afrique, estiment des spécialistes

 

Les transferts de fonds des migrants et les investissements du secteur privé peuvent constituer des financements innovants en Afrique, estiment des spécialistes réunis à Dakar pour étudier les mécanismes innovants de financement du développement dans les pays africains.

Sur ce sujet actuellement examiné depuis lundi à Addis-Abeba en Ethiopie, le professeur Malick Sané de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar, Malick Sané, fait remarquer que "les besoins de financement sont énormes dans les pays en développement alors qu' il y a un déficit des financements traditionnels tirés de la coopération bilatérale et multilatérale".

"Le défi est de trouver des ressources stables et complémentaires aux financements habituels et les transferts de fonds des migrants peuvent être utilisés comme des ressources pour des financements innovants du développement en Afrique", suggère-t- il.

"Les fonds des migrants sont supérieurs à l'aide publique au développement octroyée à l'Afrique et aux investissements directs étrangers dans le continent, mais le plus souvent ces fonds sont destinés à la consommation et à l'immobilier", note-t-il avant de soutenir que "le continent ne manque pas d'épargnes mais connaît un problème d'organisation".

"Dans un pays comme le Sénégal, les fonds envoyés par la diaspora, chaque année, sont estimés à 900 milliards de FCFA, selon les chiffres officiels qui ne prennent pas en compte certains canaux de transferts", rappelle-t-il.

"Il faut que les Etats encouragent les migrants à investir dans le développement en orientant leurs fonds vers des secteurs productifs", préconise-t-il.

 

Tag(s) : #DIASPORA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :