Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Darchari MIKIDACHE, président du think tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC) www.ceec-comores.com *

Par Darchari MIKIDACHE, président du think tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC) www.ceec-comores.com *

 

Combattre politiquement contre un adversaire  sans préparation s'apparente à improviser en espérant que l'adversaire sera magnanime au moment de sa riposte alors qu'on sait pertinemment que l'ennemi portera son coup le plus violent et le plus fort au point de faire sortir du ring l'adversaire.

En matière d'actions publiques et de politique économique pour un pays, la conquête de la pleine et véritable  souveraineté en tant que défi national   s'acquiert au prix d'une campagne pédagogiques d'explications, d'efforts et réformes publiques efficaces et concrètes pour la population et non juste par des effets d'annonces qui mettra à mal la confiance du peuple en ses dirigeants et jettera le discrédit sur le politique. Il convient en conséquence d'éviter les erreurs des dirigeants passés qui annoncent la conquête de la  Lune et de la planète Mars alors qu'ils ne sont pas capables de maîtriser les transports desservant leur pays.

Par Darchari MIKIDACHE, président du think tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)

Source : Page Facebook officiel de Darchari MIKIDACHE : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

Faire rêver en soi n'est pas forcément une mauvaise chose. Martin Luther King a rêvé  et a évoqué son rêve tout haut. Le président Barack Obama comme les femmes l'ont fait pour atteindre la Magistrature Suprême. Mais à la différence de certains politiciens démagogiques, populistes et irresponsables, ces rêveurs se sont donnés à fond pour leurs convictions, pour leur pays et pour le combat de la liberté et l'égalité en mettant en œuvre des actions fortes, concrètes et exemplaires et non en cherchant à manipuler les gens. 


L'action publique découle d'une vision globale de l'avenir. Cette vision ne peut se réaliser sans une volonté réelle, patriotique et apaisée. Cette volonté politique ne peut d'accomplir sans détermination ni esprit de responsabilité. L'exercice du pouvoir ne doit en aucun être un gâteau à partager avec des amis et ou la famille  ni une revanche et encore moins une avidité malsaine pour le pouvoir   mais bien au contraire une mission, un honneur, une responsabilité, un poids moral pour relever le niveau de ses concitoyens, de donner des perspectives viables et crédibles pour la jeunesse,  une mission pour créer des emplois pour les milliers de chômeurs qui n'attendent que cela non par l'augmentation massive des fonctionnaires et agents contractuels publics mais plutôt en ouvrant de nouvelles frontières par des emplois privés ou des créations d'emplois nouveaux a travers un partenariat public /privé avec l'investissement de capitaux privés et publics pour une étroite collaboration pour des investissements et projets structurants et des actions industrialisantes. Gouverner c'est non seulement prévoir mais c'est aussi de créer les fondamentaux indispensables, les racines salvatrices pour que le pays puisse se maintenir debout à terme en disposant d'une souveraineté pleine et entière. Ce qui suppose de se préoccuper des besoins quotidiens et basiques de la population tant en termes d'énergie, d'eau potable, de santé et justice. L'égalité des chances pour tous ne passera que la lutte contre la corruption, la lutte contre les injustices sociales, la lutte contre le sentiment d'impunité de la classe dirigeante, la sanction de tout acte délictueux et l'exemplarité des dirigeants qui se doivent d'appliquer  eux-mêmes les règles qu'ils souhaitent que les citoyens mettent en œuvre. Cela passe par la responsabilisation de tous les acteurs publics qui doivent assumer leurs actions devant le peuple ou la représentation nationale ou la justice  si cela est nécessaire.  
La République des valeurs passe certes par la solidarité en vers les personnes les vulnérables. Néanmoins, cela n'empêche pas de rester juste et d'agir en respectant la déontologie, l'équité et le principe d'égalité de chances pour tous.
Redresser notre pays est un défi à relever par tous, qu'il convient de mettre en œuvre en commençant par la sensibilisation, le regroupement des compétences patriotiques autour d'objectifs communs de développement national et de justice sociale. Le débat contradictoire comme la réflexion sur  nos échecs passés et présents doivent nourrir notre ambition commune de développer les Comores. 

Extraits de la page publique officielle de Darchari Mikidache

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

Darchari Mikidache

www.ceec-comores.com

@MIKIDACHED ou @MDarchari  ou @darchary

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :