Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La justice au service du développement des Comores
La justice au service du développement des Comores
La justice au service du développement des Comores

Par Darchari MIKIDACHE, président du think tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)

La justice est le fondement indispensable pour établir une action publique efficace en vue du développement du continent africain.


La culture de l'impunité et la corruption sont les deux facettes d'un même fléau qui gangrène la société. L'exemplarité des gouvernants permet une contagion positive et constructive dans le combat contre la corruption. L'absence de sanctions effectives nuit à la crédibilité de toute politique de renforcement de la justice et de lutte contre la corruption. Il est toujours beau de promettre d’établir une justice indépendante et égale pour tous. Le plus important est d'agir pour renforcer les actes de justice permettant de prévenir voire de dissuader des futurs actes malfaisants, illicites et illégaux de telle sorte que les crimes économiques, sociaux et judiciaires ne soient pas rentables pour les instigateurs ni pour les corrupteurs actifs et passifs.

L'action judiciaire ne doit plus être une politique de communication

Le laisser-aller  en matière de justice pour consolider l'indépendance des magistrats est une action de confiance à condition que ces derniers se comportent de la manière plus équitable et la plus justice dans le respect de la déontologie de leurs métiers. En cas de défaillance, le Conseil Supérieur de la Magistrature qui gère leurs carrières doit pouvoir agir pour rétablir la justice dans son rôle républicain et sanctionner avec sévérité les magistrats concernés. Le vote de la loi qui institutionnalisé la Cour Supérieur e de Magistrature aux Comores va dans le bon sens et on ne peut que féliciter les initiateurs du projet et les parlementaires qui ont voté ladite loi. Une telle observation, de tels encouragements ne doivent pas être pris comme des encouragements à concrétiser telle acte pour renforcer la justice car il ne suffit pas de créer une institution pour se réjouir. Celle-ci devra comprendre à la fois des personnalités de valeur, patriotes, compétents et responsables. La Cour devra agir avec détermination, indépendance, objectivité sans devenir une chambre d'enregistrement. Les procédures légales devront être respectées et leurs décisions doivent contribuer réellement à renforcer la culture et les faits de justice égale pour tous sans clan ni intérêts pris pour l'intérêt supérieur de la Nation comorienne. Une justice de façade pourrait non seulement enfoncer davantage le pays dans le déni d'un état de droit mais elle pourrait sonner le glas du décrochage des Comores de la voie du développement économique et social.

La justice, une voie fondatrice du développement des Comores

La justice étant un des piliers fondateurs pour emprunter la voie de l'émergence du continent africain en l'occurrence l'Union des Comores, une culture de justice d'apparence s'enfoncerait le pays dans les profondeurs de la misère, de l'assistanat et de l'implosion à terme. Il convient d'agir autrement et prendre de nouvelles résolutions pour un État crédible, efficace et novateur au service de l'amélioration de la vie quotidienne de la population tout en préparant l'avenir avec des actes fondateurs tels que la mobilisation générale des ressources financières et fiscales au service du développement national, la mise en place d'infrastructures stratégiques  à l'exemple de la garantie de la continuité de l'énergie électrique, les routes et transports, la rénovation et la mise aux normes internationales des hôpitaux de référence pour que les Comoriens n'aient plus besoin de voyager pour se soigner, la mise en place d'un système éducatif performant en termes de formation professionnelle et technique pour les jeunes et ceux qui veulent se recycler, le développement de la culture de l'entrepreneuriat et le soutien aux initiatives privées et la facilitation de la transformation de l'économie nationale, la mise en place d'une nouvelle stratégie pour créer des emplois nouveaux dans les économies numérique, maritime, agricole et agro-alimentaire et industrielle.

L'économie numérique et technologique, une clé royale pour le desenclavement des Comores

La mise en place d'un parc technologique de l'Océan indien dont le siège serait basé aux Comores serait un pas pour entrer réellement dans l'économie numérique avec l'arrivée d'un deuxième opérateur de télécommunications aux Comores. Ce qui permettrait de créer à terme des milliers d'emplois pour les Comoriens et pour les ressortissants de l'Océan indien.

La restauration des valeurs républicaines, le coeur du renforcement de l'action publique

L'ascenseur social et l'égalité des chances pour chacun pour réussir sa vie en évitant de tomber dans le chantage de la notabilité et du Moina hatrou doivent reprendre le dessus dans le cadre d'une réforme de l'État comprenant notamment un centre de formation permanente, la mise en place de l'intranet administratif, et l'informatisation des services publics.
La simplification et la dématérialisation des services publics dans le cadre d'une gouvernance économique exemplaire et novatrice comprenant une e-gouvernance permettrait de gagner des marges de productivité, une réduction des dépenses publiques pour un mieux-Etat au service des citoyens et de l'émergence des Comores.

Un réveil des consciences patriotique et l'éthique de la responsabilité publique, des facteurs déterminants du renouveau des Comores

Atteindre de tels objectifs suppose un réveil des consciences, la mobilisation des gouvernants et un réveil des citoyens. L'instauration d'une justice exemplaire avec des actes forts pour renforcer l'Unité Nationale dans le cadre d'une déconcentration des pouvoirs centraux avec un souci d'agir réellement et dans la plus grande concertation au service de l'intérêt général constitue une condition indispensable pour réussir. Celles et ceux qui ont juré par le passé d'établir une justice digne de ce nom et qui n'ont pas tenu leurs promesses se sont disqualifiés eux-mêmes.

Darchari MIKIDACHE


www.darcharimikidache.over-blog.com

https://www.facebook.com/darchari.mikidache.public

www.ceec-comores.com

Tag(s) : #Justice

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :