Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par Darchari MIKIDACHE,  Président du think tank Cercle des Economistes et des Experts Comoriens (CEEC), conférencier à la présente rencontre.


Extraits du message de Darchari MIKIDACHE, président du think tank « CERCLE DES ECONOMISTES ET DES EXPERTS COMORIENS (CEEC) » à la conférence sur l'Avenir des Comores qui a eu lieu le 29 Novembre 2014 à Sarcelles de 16H à 19H ;


Je rêve que les Comores soient unis, indépendants économiquement et financièrement où chaque enfant aura des chances égales pour réussir dans la vie et où la justice sera impartiale avec des autorités soucieuses des préoccupations quotidiennes de sa population.


Je rêve d'une révolution des mentalités et de la responsabilité publique et individuelle.

Nous devons nous mettre en cause individuellement et collectivement. Nous nous devons d'être exemplaires pour nos enfants et pour les générations à venir.


La tâche est certes difficile mais non impossible. Il convient d'imiter les bonnes pratiques des proches de nous comme Maurice, Seychelles et Cap-vert.


A titre d'exemple, les touristes comoriens sont estimés à moins de 60 000 personnes par alors qu'à Maurice, le nombre dépasse un million de touristes par an. Comment faire pour relancer notre économie, notre tourisme, nos infrastructures et nos potentialités agricoles?


Je crois que l'Union des Comores recèle les atouts indispensables pour que ce dernier sorte de la situation des pays les moins avancés pour rejoindre des pays à revenus intermédiaires comme le Cap-vert et l'île Maurice pour ne parler que d'eux. Certes cela ne se fera en jour, il faudra probablement une dizaine ou une vingtaine d'années pour faire changer les choses si nous fournissons les efforts nécessaires.
Le plus important est de commencer à construire l'avenir de notre pays. Cela commence par le débat constructif et contradictoire, une démocratie transparente et participative, une justice impartiale et implacable, le respect de la parole donnée ainsi que des responsables politiques volontaires, patriotiques et exemplaires.


La lutte contre la corruption ne doit pas seulement rester un mot dans la bouche des citoyens, des cadres, des responsables politiques de tous bords. Elle doit devenir une réalité à travers le principe fondamental de l'impunité zéro mis en application au quotidien, l'exemplarité dont doivent faire preuve nos autorités publiques et politiques et l'application d'une justice équitable et indépendante. La volonté politique est essentielle


Je crois à une génération de responsables publics soucieux de l'avenir de la jeunesse, préoccupés par la vie quotidienne de la population, soucieux de faciliter la vie des opérateurs économiques et développer le secteur privé en créant des emplois dignes.


Nous pouvons aussi y arriver Incha Allah.

Darchari MIKIDACHE

 

 

Biographie de Darchari Mikidache.

 

Président du think tank "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)", économiste fiscaliste et inspecteur des finances publiques, Darchari MIKIDACHE a son actif de nombreux articles constructifs sur le développement économique du continent africain en particulier les Comores.

Il a également formulé des propositions novatrices sur les finances publiques, la gouvernance, la fiscalité et sur la diaspora.

Darchari MIKIDACHE est nommé depuis octobre 2014 par le Ministre comorien des Relations Extérieures (MIREX) comme membre de la Commission Nationale Technique de la Diaspora (CNTD). L'objectif de cette commission dont la principale mission est de structurer la diaspora comorienne pour créer un Conseil Répresentatif de la Diaspora en France (CRDC).

Il est également Vice-président d'une fédération d'associations comoriennes de la diaspora anjouanaise du nom de Union des Comoriens Anjouanais de la Diaspora (UCAD) et s'implique beaucoup sur toutes les questions concernant les contributions des diasporas africaines dans le cadre de colloques et études internationales. Il est également coordinateur d 'un projet sur le financement des investissements de long terme notamment les infrastructures (routes, transports et adduction d'eau potable) par la mobilisation de l'épargne nationale et des apports de la diaspora comorienne.

Darchari MIKIDACHE

Darchari MIKIDACHE

Ma vision de l'Avenir des Comores
Ma vision de l'Avenir des Comores
Ma vision de l'Avenir des Comores
Ma vision de l'Avenir des Comores
Ma vision de l'Avenir des Comores
Ma vision de l'Avenir des Comores
Ma vision de l'Avenir des Comores
Tag(s) : #Forum

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :