Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comores : une espérance  crédible est à  la portée  avec le renouveau  politique
Comores : une espérance  crédible est à  la portée  avec le renouveau  politique
Comores : une espérance  crédible est à  la portée  avec le renouveau  politique
Comores : une espérance  crédible est à  la portée  avec le renouveau  politique

Oui nous pouvons faire largement mieux. Oui nos gouvernants passés et présents  ont échoué.  Cependant, il n'est pas trop tard pour rectifier le tir et partir sur des bonnes bases.

Darchari MIKIDACHE

Par Darchari MIKIDACHE, président du think-tank  "Cercle des Économistes et des Experts Comoriens (CEEC)

Travaillons pour le meilleur de notre pays avec le meilleur  de nous-mêmes.  Nous avons un devoir d'offrir des perspectives  alternatives crédibles  à la Nation comorienne  en particulier  à la jeunesse comorienne qui souffre énormément  et est négligée  par tous nos gouvernants alors qu'elle est le pilier fondamental  de la consolidation  de l'avenir de notre pays  et le catalyseur  du décollage  économique. 

 Avec vous,  en tant  citoyen comme vous, en toute humilité,  je donnerai le meilleur  de moi-même  pour apporter ma modeste contribution  pour des Comores meilleures. 

 Il est temps de créer une rupture positive pour des Comores de l'espérance crédible  et de la prospérité  effective. Oui, l'espoir est permis  en se regroupant, en changeant nos mentalités, nos pratiques et nos valeurs.  On ne doit plus applaudir les voleurs et les complices de crimes économiques ou facilitateurs ou receleurs de détournement  de deniers et biens publics. 

L'amélioration  de la vie quotidienne  de la population, l'éducation, la bonne gouvernance, la consolidation  de l'Unité  nationale, la justice républicaine cet sociale,  l'avenir de la jeunesse, la promotion de la femme  comorienne  aux plus hautes responsabilités, la lutte contre la pauvreté  et contre les fractures  humaines,  numériques,  environnementales, sociales  et économiques sont au cœur de mon engagement  public et doivent être  des priorités  nationales. 

Oui nous pouvons faire largement mieux. Oui nos gouvernants passés et présents  ont échoué.  Cependant, il n'est pas trop tard pour rectifier le tir et partir sur des bonnes bases.

 Personne encore moins moi, ne propose la lune. Néanmoins  avec de la volonté  politique,  le choix des compétences  réelles, intègres  et patriotiques, nous pouvons sauver l'Union des Comores qui dispose d'atouts peu exploités.  

Non, notre pays n'est pas pauvre. Ce sont nos dirigeants élus  qui appauvrissent les Comores par une gouvernance opaque, dilettante, hasardeuse, familiale, clanique, injuste voire mafieuse. 

Oui nous pouvons changer  les choses. Il  convient alors de sortir de l'hypocrisie ambiante  qui mine les fondements des valeurs républicaines.  Il est également urgent d'inviter les dirigeants passés et présents à  assumer leurs responsabilités  et à rendre  des comptes. Ils ont été  payés grassement pour préserver les intérêts de la  Nation comorienne alors que la population  souffre au quotidien,  la jeunesse  se meurt, notre pays est la risée  du monde avec une culture de l'assistanat  et de la mendicité  qui est le reflet de la mauvaise gestion des ressources  financières, naturelles et humaines sur plan intérieur.

 

Non ce n'est plus acceptable ni tolérable.  Le Cap-Vert  a pris son indépendance  depuis le 5 juillet  1975, soit juste un jour avant l'Union des Comores  et depuis 2007, il n'est plus dans le statut des Pays  les Moins Avancés (PMA) alors que notre pays l'est toujours engin 2017. Nous devons remédier  à  cela avant de parler d'émergence. Cela est parfaitement  faisable avec les bons dirigeants  qui ne rendent pas les institutions et la constitution  boucs émissaires de leurs inactions voire échecs répétés  ou qui ne rejettent pas la faute sur leurs entourages qu'ils ont choisi eux-mêmes.  Nous devons changer  tout cela pour faire renaître les Comores avec de personnalités nouvelles, patriotes, compétentes et crédibles. 


 Le chômage  galopant et dépassant 45% de la population  active n'est pas une fatalité  avec la mise en place de réformes  efficaces  avec un suivi régulier  avec la promotion de la productivité  et de la production nationale "Made in Comoros ", le soutien de l'amorce d'industries combinant des capitaux publics et privés,  l'accompagnement effectif de l'entrepreneuriat  et des initiatives  créatrices  d'emplois durables dans les domaines agricole, agro-alimentaire,  manufacturier, tertiaire, économique,  numérique,  touristique  et halieutique. 

L'espoir  est réel avec le choix des meilleurs  dirigeants tout en  rejetant les gouvernants  passés. 

Le renouveau  est en marche  avec une nouvelle  génération de dirigeants politiques,  compétents,  intègres, responsables, justes, visionnaires,  patriotiques et déterminés à porter le changement sur le fondement  de la justice, de la consolidation  de l'Unité  nationale dans le respect l'équité  territoire et de la promotion  des femmes  aux plus hautes responsabilités  avec le soutien de la jeunesse, pierre angulaire  du décollage économique et de la cohésion  nationale. 

Darchari MIKIDACHE 

www.ceec-comores.com et www.darcharimikidache.com

Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/darchari.mikidache.politique 

ONG Ushababi wa Meso  Comores  : https://www.facebook.com/ushababiwameso

Tag(s) : #Nation, #Finances Publiques, #Economie, #Politique, #Justice, #Lutte contre la corruption, #Développement économique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :