Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un article de Les Afriques
Le 15ème Sommet de la Francophonie se tiendra les 29 et 30 novembre 2014 à Dakar et aura comme thème «Femmes et jeunes : vecteurs de paix et de développement». Et pour la première fois, la capitale sénégalaise abritera le 1er et le 2 décembre le Forum économique francophone.


Plus de 77 chefs d’État et des représentants des organisations internationales, des ONG, des acteurs économiques, culturels et sociaux sont attendus à Dakar les 29 et 30 novembre à l’occasion de ce Sommet. Lors de cette 15ème édition sera désigné le prochain secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) mais également les orientations de la Francophonie seront définies et le prochain cadre stratégique décennal adopté. 


En marge du sommet, l’OIF organise les Rencontres économiques auxquelles prendront part plusieurs opérateurs actifs de l’espace économique francophone. En effet, les pays de l’espace francophone représentent 16% de l’économie mondiale avec une croissance de 7% et près de 14% des réserves mondiales minières et énergétiques. Les pays membres de l’OIF représentent 20% des exportations mondiales et 19% des importations mondiales. Ceci dit, la communauté francophone compte 230 millions de personnes. 


Docteur en économie et administrateur directeur général de BMCE Bank et de Bank Of Africa, le Marocain Brahim Benjelloun-Touimi a déclaré lors de sa participation à l’émission «Francophonie : Espace économique francophone, utopie ou réalité ?», diffusée par la première chaîne sénégalaise, qu’il faut initier une série de mesures pour pouvoir permettre aux entrepreneurs francophones de partager leurs expertises et «d’œuvre à une mondialisation qui profite à tout le monde». Et d’ajouter que «le français n’est pas la langue de la France, c’est la langue des Africains, de tous ceux qui ne sont pas Français, je crois davantage à une langue française qui s’enrichira par les non Français et échappera à des idées reçues sur la France-Afrique...». 


Il est à rappeler que le groupe BMCE Bank prend part à ce rassemblement des pays francophones étant donné que le groupe est implanté dans 17 pays du continent africain dont la plupart sont des pays francophones. Pour Brahim Benjelloun-Touimi toujours, le rôle des acteurs économiques, tels que les institutions bancaires, n’est pas négligeable en ce qui concerne l’essor de la francophonie. «Les banques marocaines et il y en a pour l’instant trois qui sont en train de s’étendre en Afrique, utilisent le français comme langue de pénétration, langue d’expansion» et elles sont, dans ce cadre «des véhicules de la francophonie… lorsque nous allons pour ce qui concerne Bank Of Africa, au Kenya, en Ouganda ou autre pays», souligne le DG de BMCE Bank. 


Par ailleurs, Dakar abritera pour la deuxième fois un sommet de la Francophonie après celui de 1989. Il sera suivi et pour la première fois du Forum économique francophone les 1er et 2 décembre toujours à Dakar. 


SANAE TALEB
SOURCE : http://www.lesafriques.com/actualite/dakar-le-sommet-international-de-la-francophonie-c-est-aussi-de-l-econ.html?Itemid=89?articleid=42563

Dakar : Le Sommet international de la Francophonie, c’est aussi de l’économie
Tag(s) : #Afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :